AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Morond.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas
Etudiant(e)
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Thomas Morond.   Dim 13 Juin - 19:09

Nom : Morond.

Prénom : Thomas.

Surnom : Tom’, ou Thomas tout court, c’est bien aussi, hein.

Age et date de naissance : 17 ans, naquit le 2 novembre 1992.

Profession: étudiant.

Niveau social : moyen, ni pas assez, ni trop.

Tendances : hétérosexuelles.

Pourquoi êtes-vous venu à l'internat ? : Afin d’être éloigné de son (encombrante) famille et de découvrir un train de vie « normal ».

Aspect physique : Thomas est un géant : mesurant un peu plus d’1.90m, les épaules larges, musclé, une bosse sur le nez témoignant d’un beau cassage dans les règles de l’art. Le genre de type qu’on ne vient pas taquiner sans être un tantinet suicidaire.
Mais ses cheveux blonds en pétard (un peigne ? quelle drôle d’idée !), son grand sourire blanc, ses grands yeux marron font un si grand contraste avec sa carrure que le tout lui donne cet air doux, gentil qui fait penser à un gros ourson.

Dans la famille : aîné de trois frères et six sœurs.

Caractère : il aurait pu devenir colérique, il aurait pu vouloir fuir cette famille, il aurait pu tant de fois mal tourner. Mais, étrangement, il devint le contraire même. Aîné d’une telle fratrie, il est devenu un père de rechange : calme, responsable, soucieux des autres.
De par sa taille, évidemment, mais aussi par son comportement, au milieu de cette ribambelle, il est devenu celui qu’on écoute, sur qui on compte. On le cherche, on le taquine, on le provoque mais tous savent pertinemment qu’il est le chef, ici.
Face à des inconnus, il fait parti de la tapisserie : il est calme, il écoute, parle peu. Il a ce genre de personnalités tranquilles, sans excès, toujours modéré.

Votre personnage s'habille : On ne peut plus banal : un T-shirt, un jean, ce qui traîne sous la main, et c’est amplement suffisant !

Votre personnage aime : le calme, le rugby, manger, les renversements de situation, la pluie, le vent, la neige.

Votre personnage déteste : l’égoïsme, la seule et unique chose qu’il ne peut pas supporter. Le reste, ça passe plus ou moins.

Son passé jusqu'à aujourd'hui : Au début, il y a eu le premier enfant : Thomas. Pendant deux ans, il vécut normalement comme enfant unique, dans un pavillon de banlieue, entouré de deux parents aimants. Puis vint les jumelles, Gaëlle et Lucie. Puis un an plus tard, un petit frère. Le pavillon étant rempli, la famille déménagea. Ses parents, deux enfants uniques, qui rêvaient d’avoir une immense tribu, ne comptaient pas s’arrêter là : ils s’installèrent tous dans une ancienne ferme, à une dizaine de minutes de la ville, où au fur et à mesure des années vinrent s’ajouter deux frères et quatre sœurs. Autant dire que la vie n’était pas très reposante dans la ferme : le père, bien obligé de travailler pour pouvoir nourrir tous ses « amours », était absent toute la journée et revenait le soir pour retrouver sa femme exténuée mais heureuse, qui essayait tant bien que mal d’empêcher une bagarre en donnant en même temps le biberon à la petite dernière.

En tant qu’aîné, Thomas était un auxiliaire efficace : il changea ses sœurs, amenait les un peu plus grands à l’école, jonglait entre nounou et collégien. Le seul temps libre qu’il s’accordait était son équipe de rugby, sinon il aidait tout le temps, autonome et responsable. Quand des amis essayaient de le voir en dehors des cours, il répondait par un « Désolé mais pas ce soir, je ne peux vraiment pas me libérer. », ce que comme tout le monde le savait signifiait qu’il avait ses petites sœurs à récupérer à l’école, ou son frère à amener à la piscine, ou les courses à faire, souvent tout à la fois.

Un jour, alors qu’il venait de rentrer dans le collège avec les jumelles, un collégien ressemblant vaguement à une racaille leur lança, narquois : « Mais en fait, votre mère, c’est une ****, elle se fait sauter par tout le monde pour avoir autant de gosses. ». Ce jour, ses sœurs s’en souviendront toute leur vie : posant calmement son sac par terre, Thomas s’avança avec fureur vers le garçon et le frappa, sans s’arrêter, sans écouter les gémissements du garçon, sans sentir les maigres coups que le compère essayait de lui envoyer. Il ne s’était arrêté que quelques minutes plus tard, quand Gaëlle essaya de lui tirer le bras pour l’arrêter, après que sa sœur et elle lui aient hurlé de lâcher sa proie. Sentant la main glacée, il avait été immédiatement tiré de sa furie : ahuri, il se laissa faire quand quelqu’un l’éloigna de sa victime ensanglantée, qui laissant des plaintes de douleur. Les deux filles étaient choquées : leur frère, lui qui ne s’était jamais énervé, venait de tabasser un garçon qui n’avait que comme tord d’être stupide ?

Quand ils rentrèrent tous ensemble le soir chez eux, le silence était pesant. Leur mère, qui avait été prévenue par le proviseur, posa ses yeux sur son fils en un regard qui signifiait tout : sa déception, son étonnement, ses reproches. Thomas n’eut jamais autant honte de sa vie. L’incident ne fut plus jamais mentionné, Thomas fut exclu de son collège une semaine.
Plus les années passèrent, plus dans la tête de sa mère tournait une même pensée : elle n’avait pas le droit d’imposer à son fils aîné d’être père, elle n’avait pas le droit de lui gâcher sa jeunesse en ayant systématiquement besoin de lui. Ayant entendue parler d’un internat renommé, « Daigaku », elle en parla résolument avec son mari. Celui-ci était d’accord : il ne restait que la partie la plus difficile à convaincre, c’est-à-dire Thomas.

Un soir où ils étaient tous les deux seuls, tout le monde étant au lit, elle lui fit part de ses sentiments : il lui répondit par un silence. Une semaine plus tard, Thomas, ayant longuement réfléchi et ayant finalement conclu que cela ne lui ferait pas de mal de vivre un peu la vie « normale » d’un adolescent, lui chuchota dans l’oreille : « Je suis d’accord. » Sa mère le regarda droit dans les yeux, avec ce sourire de fierté. Elle était fière de lui : Thomas sentit une vague de bonheur dans tout son corps.
Une semaine plus tard, l’aîné quitta le cocon familial, quitta avec tristesse tous ses petits « monstres », leur « promettant qu’il reviendrait dès qu’il pourrait », et que oui, Camille, vous aurez tous une surprise, ne vous inquiétez pas.

Code : Valideeeey


Dernière édition par Thomas le Lun 14 Juin - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa
Etudiant(e)
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 26
Sort avec : ses joints
Tic de langage : tu sais, quoi...
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Thomas Morond.   Dim 13 Juin - 19:16

Validéplz o/ Tu seras donc chambre 043.
Bon RP =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hika
Etudiant(e)
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 688
Age : 27
Sort avec : Uriel
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Thomas Morond.   Dim 13 Juin - 23:24

*la tape* ho, tu valides sans regarder le reglement maintenant ?

L'avatar c'est manga et couleur :/ !

_________________

A---B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas
Etudiant(e)
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 24
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Thomas Morond.   Lun 14 Juin - 19:48

Bon, comme c'est vraiment la dech' côté avatar quand on veut sortir un peu du format kawaii/gringalet/coupe d'emow, j'vais me contenter pour le moment d'un demi-minet.
Blond, hein, parce que pas le choix, mais ça ira, je suis donc maintenant blond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hika
Etudiant(e)
Etudiant(e)
avatar

Nombre de messages : 688
Age : 27
Sort avec : Uriel
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Thomas Morond.   Lun 14 Juin - 19:54

Ok, merci

_________________

A---B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Morond.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Morond.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les personnages-
Sauter vers: